L'Arche en Agenais au colloque "Fragilités interdites?"

colloque fragilités interdites public pousse levé

Une délégation de la communauté de L'Arche en Agenais est venue à Paris pour participer au Colloque "Fragilités interdites ?" des 26-27 novembre 2016. Retour.

« Si on pense que l'on est fait que de fragilités, on voit tout en noir, si on pense que l'on est fait que de forces, on se voile la face. »

Alexandre, membre de l'association Simon de Cyrène

Comme promis, voici un petit aperçu du week-end que quelques membres de l'Arche en Agenais ont eu la chance de passer à Paris, les 26 et 27 novembre 2016, à l'occasion du 4ème colloque « Fragilités Interdites ».
Bien-sûr, il serait impossible de retranscrire tout ce que nous y avons vécu, d'autant que chacun a pu être touché par les témoignages, les mots, les réflexions et les recevoir de manière très unique et personnelle.

Tout d'abord, un immense MERCI au Père Benoît et aux paroissiens d'Aubervilliers, qui nous ont accueillis chaleureusement tout au long de ce week-end, et qui nous ont invité à leur table avec beaucoup de simplicité et d'amour. Nous nous sommes tous sentis très vite chez nous et avons eu du mal à les quitter.

Nous avons passé une journée et demie à nous interroger sur la fragilité, sur ce qu'elle nous renvoie quand on y fait face chez l'autre, mais aussi en nous-même. Au travers des différents témoignages, ateliers, conférences, que ce soit dans le milieu institutionnel, professionnel, en petite comme en grande entreprise, dans une pensée philosophique, anthropologique, politique ou sociétale, nous avons été amenés à considérer, par son caractère autant universel que singulier, la fragilité comme une force. « Tu es plus beau que tu n'oses le croire » dit Jean Vanier.

Ce message, percutant par sa simplicité, est un beau message de paix. Paix qui ne s'est pas voulue une seule seconde utopique. Reconnaître la beauté dans nos fragilités, c'est les accepter, ne plus en être effrayé, et partir à la rencontre de l'autre. C'est peut-être un chemin sinueux et difficile, mais accessible. Jean Vanier nous a rappelé à ce sujet que si le monde est fait de beaucoup de dangers, il est également rempli de beaucoup d'espérance.

N'essayons donc pas de changer nos fragilités et celles des autres. Dans le milieu du handicap, en tant qu'assistants, éducateurs, personnels soignant, c'est souvent un réflexe que de se dire qu'il faut absolument emprunter la voie de l'évolution, d'inhiber ce que l'on considère souvent comme des faiblesses, d'étouffer les cris plutôt que de les comprendre comme un appel, un « J'ai besoin de toi », un «J'ai besoin que tu m'aimes pour ce que je suis ».

En fait, ce n'est pas si compliqué que ça. Et si on me demande pourquoi, je répondrai :
Parce que tu es unique, important et beau. Parce que si tu as besoin de moi, j'ai aussi besoin de toi. Parce que tu m'apprends beaucoup, tous les jours. Parce qu'on s'est rencontrés, apprivoisés. Parce que quand tu doutes, quand tu as peur, tu montres toute ton humanité, tout ton courage, et moi ça me donne des forces.

Alors pour terminer ce message qui commence à devenir long, voici une citation de Leonard Cohen qui a fait sens durant ce beau week-end : 
« Il y a une faille en toute chose, c'est par là qu'entre la lumière ».


Cécile DESPONT

En savoir plus

Colloque «  Fragilités Interdites ? » à Toulouse : la presse en parle

colloque fragilités interdites toulouse

Extrait de La Dépêche du Midi :

Erik Pillet, directeur de L’Arche en Pays Toulousain, dans son mot d’accueil : « L'histoire de l'humanité est que les personnes faibles, fragiles, vulnérables, sont le plus souvent mises de côté, exclues parfois de manière très violente. Il y a beaucoup de souffrance dans le handicap, la maladie ou la misère et cette souffrance est renforcée, voire dépassée par les exclusions de toutes sortes, le sentiment de culpabilité, les petites ou grandes humiliations, les non-relations ».

 

Lire l’article entier : http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/12/2515812-semaines-sociales-un-colloque-sur-les-fragilites....

En savoir plus

Fragilités Interdites ? Après les Docks, les Bernardins

Le mardi 14 mars à 20h se tiendra au Collège des Bernardins une conférence sur le thème : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRAGILITÉ : REVISITER LA FRATERNITÉ

Dans une société qui promeut la performance, voire la perfection, nos fragilités n’ont pas leur place. Nous les cachons.

Pourtant, elles peuvent être une source inestimable de force.

Individuellement ou collectivement, à l'école, dans le monde de l’entreprise comme ailleurs, dans quelle mesure la fragilité peut-elle être considérée comme une ressource pour vivre, ensemble ?

☞ Réservez vos places

Avec :

capture-decran-2017-01-05-a-162637png
En savoir plus

L’aventure fabuleuse de la fragilité

#fragilité , #colloque

Par Chantal Joly

Dans un contexte de terrorisme et de montée des discours anti pauvres et anti migrants, le colloque de l’Arche des 26-27 novembre aux docks de Paris a rappelé que la fragilité est la pierre d’angle pour construire la paix et la fraternité. Et ce, non à partir de belles idées mais d’expériences vécues.

« Des petites pépites de lumière » ; c’est ainsi que Pierrette, une retraitée de Carcassonne  récemment engagée au Secours Catholique dans l’accompagnement vers l’emploi résume la riche journée de la veille. Elle retient particulièrement deux « pépites » : la conférence de Patrick Viveret, « à l’opposé des grands discours mais ancrée dans une vraie expérience » et, dans son atelier « Fragilité et transcendance », le parcours d’une autre philosophe, Agata Zielinlski, universitaire brillante transformée par sa découverte du monde des soins palliatifs.

...

Retrouvez l'article complet ici

Retrouvez la revue de presse, ici

Copyright photo : Elodie Perriot

c
En savoir plus

L'emploi des personnes handicapées : sujet phare du colloque

#emploi , #handicap , #semaine , #seeph , #colloque , #innovation , #fragilités interdites?
personne handicapée serrant la main à son recruteur

Serge Dessay, Eric Boël, Deza Nguembock mais aussi Bertrand Ballarin, Séverin Cabannes, Hubert de Boisredon, Pascale Coton, Thierry des Lauriers, Christèle Perrot ou Christian Streiff, sont autant de décideurs et chefs d'entreprises soucieux de réfléchir à l’employabilité des personnes handicapées. 

Elles seront toutes au Colloque « Fragilités Interdites ? » les 26 et 27 novembre prochain pour réfléchir sur cette problématique. 

Tour d'horizon à l'approche du colloque :


L'emploi de la personne avec un handicap 

Samedi 26 novembre après-midi 

Quelles ressources pour l’entreprise ? Quels obstacles pour le salarié et les équipes ? Une expérience à partager : fragilité et productivité font très bon ménage.

Avec  :

Serge Dessay, président directeur général de Hotravail                                                                               

Pour le fondateur de Hotravail, entreprise qui emploie 95% de personnes avec un handicap, « rien n’est impossible lorsque l’on prend conscience de ses capacités et de ses forces ». Une entreprise adaptée mais dont la particularité devient une force, car d’après Serge Dessay qui a lui-même connu le handicap, « nos collaborateurs doivent surmonter deux obstacles : leurs propres difficultés et la concurrence des autres entreprises. Ils sont donc, par la force des choses, obligés de se surpasser ».

Eric Boël, directeur général des Tissages de Charlieu                                                                                 

Convaincu de l’importance de la responsabilité sociale des entreprises d’aujourd’hui, les Tissages de Charlieu s’engagent concrètement dans cette direction. « Soucieux de la santé de ses employés », Eric Boël considère l’entreprise comme un bien collectif qui relie des individus.

Deza Nguembock, fondatrice d’Esthétique et Handicap Lab                                                                          

Depuis l’âge de 4 ans, Deza Nguembock a une maladie physique handicapante qui la contraint à une vie de soins. Jeune adulte, elle décide de se former aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. En juin 2011, elle crée son agence de communication, Esthétique et Handicap Lab. Son ambition est de battre en brèche l’inconscient collectif qui veut qu’une personne handicapée soit forcément dépendante et impotente. Elle veut au contraire la montrer sous un autre jour, en action, dynamique et autonome.

 

Entreprise et fragilité 

Samedi 26 novembre - matin

Table ronde : «  La prise en compte de la fragilité peut-elle devenir une ressource pour l'entreprise ? » 

Avec :

Bertrand Ballarin, directeur des relations sociales de Michelin                                                                                   

Michelin applique dans ses usines une politique volontariste de maintien dans l’emploi des personnes ayant subi un accident de la vie et s’investit dans la professionnalisation des personnes en difficulté. L’entreprise s’est vue décerner le prix « Entreprise et Handicap » en 2011. Michelin expérimente par ailleurs, depuis 2013, le management autonome de la performance et du progrès, un nouveau management libérateur pour les salariés, particulièrement ceux travaillant en usine, visant à les responsabiliser et les motiver grâce à davantage d’autonomie dans leur travail.

Séverin Cabannes, directeur général délégué de la Société Générale                                                         

Ancrée dans les valeurs du groupe – esprit d’équipe, innovation, responsabilité et engagement – la Société Générale a mis en place la Mission Handicap. Elle conçoit et déploie des dispositifs spécifiques et des actions ciblées de formation et d’accompagnement pour optimiser l’intégration et l’évolution professionnelle des personnes recrutées comme celles des collaborateurs confrontés à la survenue d’un handicap. Il sera également abordé les conséquences sur l’entreprise et ses salariés de la crise économique de 2008.

Hubert de Boisredon, président directeur général d’Armor                                                                      

Récompensé pour son action en matière d’insertion des travailleurs handicapés, le Groupe Armor fait partie des entreprises impliquées dans la responsabilité sociale. Hubert de Boisredon a, avec succès, développé l’accueil de salariés handicapés et adapté l’outil de travail aux séniors.

Pascale Coton, vice-présidente confédérale de la CFTC                                                                                          
La Confédération Française des Travailleurs Chrétiens est impliquée dans la question de l’emploi des personnes en situation de handicap : elle milite pour faire évoluer le regard compassionnel porté à ces personnes et pour que les entreprises envisagent le handicap dans toute sa diversité et sa complexité.

Burn out et le bien-être au travail 

Samedi 26 novembre après-midi

Comment prévenir et accompagner le burn out, quelles propositions managériales pour le bien-être au travail ? 

Table ronde animée par Michel Rebours, consultant en coaching, avec :

Thierry des Lauriers, directeur général d’Aux Captifs la libération

Le directeur général d’Aux Captifs, la libération abordera le thème de la prévention et de l’accompagnement du burn out, en partageant sa propre expérience. Il a lui-même vécu un burn out et témoignera de ce que cela lui a apporté dans sa relation avec les bénéficiaires de l’association et les autres salariés.

Christèle Perrot, directrice d’Axcime, cabinet de coaching en management

Christèle Perrot a connu le burn out il y a quinze ans et a rebondi en choisissant d’accompagner des entrepreneurs et des cadres dans leurs préoccupations managériales notamment dans les moments de croissance ou de restructuration. 


Un PDG du CAC 40 , ça ne tombe pas malade 

Samedi 26 novembre après-midi

Quelle place pour les accidents de santé d’un dirigeant ? Responsabilité entrepreneuriale et fragilité. 

Témoignage introduit par Bruno de Laage, directeur général délégué du Crédit Agricole jusqu’en 2015

Christian Streiff, président du directoire de PSA Peugeot Citroën de 2007 à 2009                

 Victime d’un accident vasculaire cérébral en 2008 alors qu’il dirigeait le groupe, il sera présent pour raconter « sa longue récupération ». Christian Streiff a continué plusieurs mois à exercer ses responsabilités avant d’être écarté. Aujourd’hui, il accompagne de jeunes entrepreneurs dans le démarrage de leurs entreprises. Il témoignera de cette expérience difficile, de son combat pour récupérer toutes ses facultés et se relancer dans une activité professionnelle.


Fragilités et leadership 

Samedi 26 novembre après-midi

La fragilité comme levier de réussite du leader inspiré.

Denis Cocquet, co-fondateur du cabinet de conseil Jade Vision

Accidenté de la route à l’âge de 18 ans, Denis Cocquet perd l’utilisation de son bras droit. Il intègre tout de même une faculté de lettres puis crée, en 2005, le cabinet de conseil Jade Vision. Aujourd’hui, il accompagne des grands dirigeants d’entreprise dans leur stratégie de management.


Plus d'informations sur le programme ou les intervenants

La presse en parle :

Retrouvez la vidéo exclusive d'Henri de Castries, ancien PDG de AXA, qui nous parle du lien entreprise-fragilités
Retrouvez l'interview de Serge Dessay sur le Plus du Nouvel Obs
Retrouvez Eric Bellion, parrain du Colloque et navigateur au Vendée Globe, qui nous parle du management. 
Retrouvez Christian Streiff, ancien président de PSA- Peugeot 
belloin2jpg
En savoir plus

Découvrez le travail du Collectif qui prépare le Colloque !

Pour la réflexion et l’organisation du Colloque 2016, L’Arche en France s’est entourée d’une dizaine d’autres associations, faisant elles aussi l’expérience de la relation avec des publics en situation de fragilité ou de précarité.

Un collectif, formé de membres accompagnants et accompagnés de chacune de ces associations, se réunit régulièrement pour des temps d’échanges et de rencontres depuis juin 2015.

La vocation de ce collectif est de nourrir le Colloque 2016 par des réflexions et des expériences avec les personnes en situation de fragilité ou de précarité. Il ne s’agit pas de « parler de », mais « d’échanger avec ».

 

Retrouvez ci-dessus le court métrage réalisé par notre partenaire Tulipes & Cie, qui vous permet de plonger dans l’expérience des échanges du collectif ! 

En savoir plus

Notre parrain sur le départ du Vendée Globe !

Le navigateur Éric Bellion et les 14 mécènes de son association Comme un Seul Homme, s’engagent dans le Vendée Globe 2016 et soutiendront le colloque tout au long de sa course. Comme L’Arche et ses organisations partenaires, il veut bousculer les idées reçues sur la fragilité, notamment dans le monde de l’entreprise : « Nous pouvons être différents et agir ensemble comme un seul homme ! Sans nos différences pas d’innovation, pas de réussite durable et pas de bonheur collectif ». Ainsi il mène depuis 2003 de nombreux challenges à la voile avec des personnes en situation de handicap.

http://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/article/15333/le-voyage-initiatique-eric-bellion 

Commeunseulhomme
En savoir plus

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux!

logo-facebook
logo-twitter
logo-youtube
arche et fragilités interdites

Colloque 'Fragilités Interdites ?'

contact@fragilites-interdites.org
+33.6.18.71.31.01

Faites un don pour aider à 
l'organisation du Colloque!