« Oui, le monde sera toujours un lieu où le fort dominera et méprisera le faible, à moins que chacun de nous accueille ce qui est faible et brisé à l’intérieur de soi »

Martin Luther King, (cité par Jean Vanier – La fragilité, faiblesse ou richesse)

logo fragilités

Aujourd’hui, face à la complexité des problématiques liées à la fragilité et aux difficultés à répondre aux enjeux sociétaux (exclusion du monde du travail, mal logement, grande précarité, handicap, vieillissement, atteintes à l’environnement, accueil des migrants, …), il semble indispensable de s’interroger ensemble sur la place des personnes en situation de fragilité dans notre société et leur contribution au « vivre ensemble ».

Depuis plus de 50 ans de vie partagée avec des personnes ayant un handicap mental, L’Arche expérimente à quel point les personnes qui vivent la fragilité ont quelque chose à apporter, à enseigner.

Simplicité, qualité relationnelle, authenticité… notre société a certainement à s’inspirer de leurs expériences et de leur savoir-être relationnel pour retrouver l’art de se construire, individuellement et collectivement. 

De ce constat est né le premier Colloque « Fragilités Interdites? » en 2009 à Toulouse dont la réflexion se poursuit en 2016.

L’ambition de cette série de Colloques est de donner en priorité la parole aux personnes qui vivent une forme de fragilité, et de pouvoir échanger, se rencontrer, expérimenter une autre façon de s’appréhender et de vivre ensemble.

En novembre 2016, avec la 4e édition du Colloque « Fragilités Interdites? » à Paris, il s'est agit de (re)poser la question du « vivre ensemble » à l’ensemble de notre société, de revisiter la notion de Fraternité dans son rapport à la fragilité avec le thème: 

« Liberté, Egalité, Fragilité : revisiter la Fraternité ? »

La fragilité au sein de l’entreprise sera particulièrement explorée cette année à travers des tables rondes et témoignages de nombreux dirigeants d’entreprises.

Quelques réflexions...

Marie Balmary

 « Y-a-t-il autre chose à faire avec la fragilité que de la combattre ? Si nous supposons un instant – ou si nous croyons par la foi – que notre condition a un sens, alors se pose une question : à quoi cela peut-il servir d’être fragile ? »

Marie Balmary

[Pour les assistants qui vivent avec les personnes handicapées mentales à L’Arche], « un chemin se fait pour accepter leur propre vulnérabilité; ce chemin est celui du passage de la tête au cœur, avec au centre le désir que le faible se relève et se mettre debout. La relation avec la personne fragile n’est pas seulement le lieu de transformation de cette personne mais c’est à partir de là que les forts commencent à accueillir leurs propres fragilités et deviennent plus humains. »

Jean Vanier

Jean Vanier
Elena Lasida

« La fragilité n’est pas seulement à corriger et à accompagner, elle peut devenir terreau de nouveauté. Certes ce n’est pas la fragilité elle-même dont il faut faire l’éloge, mais plutôt de ce qu’elle permet, rend possible, révèle. La fragilité n’est pas un bien en soi, elle est la condition de l’engendrement, donc de l’émergence du radicalement nouveau. »

Elena Lasida, économiste

« On sent bien que les maux de notre société ne pourront être guéris que lorsque nous sortirons de nous-mêmes, que nous accepterons de nous rendre vulnérables pour considérer les plus fragiles. »

Philippe Pozzo di Borgo, inspiration du film INTOUCHABLES

Philippe Pozzo di Borgo
Michela Marzano

« Ce n’est qu’à partir du moment où il y a une acceptation de ses propres fragilités, de ses failles, et donc de la dépendance, que l’on peut s’ouvrir aux autres et faire place à la confiance dans les autres, seule façon de recréer du lien social. » 

Michela Marzano,  philosophe

« La fragilité ne doit pas être interdite. Mais elle ne doit pas être vénérée, idéalisée, ni romanticisée. (…) Notre société nie la mort, nie la fragilité, et feint d’être toute-puissante. La fragilité EST, apprenons à vivre avec elle. » 

Bruno Tardieu, ATD Quart Monde

Bruno Tardieu
Xavier Emmanueli

« Penser la fragilité comme ce qui, au fond, crée cette indéfectible solidarité de l’humanité. La fragilité, c’est ce qui marque le statut de l’humain dans un monde qui demeure, quoi qu’il arrive, indéchiffrable et infini. »

Xavier Emmanuelli, Fondateur du Samu Social

« Tout le théâtre, tout le cinéma, toute la littérature, toute forme d’expression repose sur la fragilité. Elle est notre source cachée, le moteur de toute émotion et de toute beauté. Acceptons-la. Revendiquons-la. Nous devons préserver la fragilité, parce qu’elle nous rapproche les uns des autres, alors que la force nous éloigne. »

Jean-Claude Carrière

Jean Claude Carrière
Michel Audiard

« Bienheureux les fêlés car ils laisseront passer la lumière. »

Michel Audiard                                          

Albin Michel

A chaque édition du Colloque, nous publions un livre chez Albin Michel qui concentrent toutes les prises de paroles, réflexions et études des grands intervenants du Colloque (2009, 2011, et 2013).

Livre 2009

La Fragilité, faiblesse ou richesse?

2009

Livre 2011

Tous fragiles, tous humains

2011

Livre 2013

Quand la Fragilité change tout

2013

arche et fragilités interdites

Colloque 'Fragilités Interdites ?'

contact@fragilites-interdites.org
+33.6.18.71.31.01

Faites un don pour aider à 
l'organisation du Colloque!