La 4ème édition du Colloque « Fragilités Interdites? » a réuni plus de 1300 personnes aux Docks de Paris

Les 3 précédentes éditions du Colloque « Fragilités Interdites? » organisées par L’Arche semblent confirmer que le thème de la fragilité interpelle  chacun mais aussi les différents secteurs de la société.

Thème 2016: « Liberté, Egalité, Fragilité : revisiter la Fraternité ? »

Les 26 et 27 novembre, à travers des conférences, tables rondes, ateliers participatifs, témoignages, ... il s’agissait de se (re)poser la question du « vivre ensemble », de revisiter la notion de Fraternité dans son rapport à la Fragilité.


Préparé en partenariat avec un collectif d’associations, ce colloque a permis de considérer la fragilité dans une perspective large : handicaps, précarité sociale, exclusion, accueil des migrants, fin de vie, maladie psychique mais aussi burn out et problématiques liées à la fragilité dans l’entreprise. Il a mobilisé plus de 200 bénévoles et rassemblé philosophes, dirigeants de grandes entreprises, artistes, éducateurs, sportifs, soignants, etc., qui tous portaient à un titre ou un autre, la question de la fragilité. L’originalité de cette édition tenait dans le fait que l’expertise et l’enseignement venaient aussi bien des « aidants » que des « aidés ». La présence sur scène et dans les ateliers des personnes « fragiles » positionnait la fragilité non pas comme un accident à résorber, un problème à résoudre mais comme une expérience humaine radicale et fondatrice susceptible de générer des ressources, des compétences, des énergies indispensables à nos sociétés.

Guillemets

Ce serait trop long de dire tout ce que ce colloque nous a apporté : nourriture pour notre intelligence, notre cœur, notre âme, porteur de vie, avocat de la relation, mais aussi témoin de celle-ci, nous invitant à la vivre et à l’accueillir au moment même. 

Réaction d'un participant

Guillemets

Un colloque pas comme les autres !

Des intervenants de renom, philosophes et grands témoins, hommes d’affaires et acteurs du monde associatif, … pour une grande variété de points de vue et d’approches.

La réflexion ne touchera pas seulement la dimension intellectuelle… la priorité sera donnée à l’expérience et à la rencontre : 

déjeuner convivial, temps forts artistiques, ateliers participatifs, témoignages, parole donnée aux personnes en situation de fragilité.

Les intervenants 2016!

jean-vanier

Jean Vanier

Fondateur de L'Arche depuis 1964, théologien, prix Templeton 2015

patrick-viveret

Patrick    Viveret

Philosophe, ancien conseiller référendaire à la Cour des Comptes

michel-de-rovira

Michel de Rovira

 Co-fondateur et directeur général de Michel&Augustin

Séverin Cabannes

Séverin Cabannes

Directeur Général délégué de La Société Générale

boisredon

Hubert de Boisredon

PDG d'Armor, membre de la Commission Nationale ETI du MEDEF

truelle

Nicolas    Truelle

Directeur Général d'Apprentis d'Auteuil

L'ambition du Colloque 2016

  • Mettre en lumière la contribution des personnes en situation de fragilité à la vie de la cité
  • Expérimenter la rencontre avec  des personnes en situation de fragilité
  • Permettre la reconnaissance de la fragilité en chacun de nous
  • Favoriser des initiatives nouvelles de rencontre pour poursuivre la réflexion au-delà de l’édition 2016.

Une démarche collective 

L’Arche en France s’est entourée cette année de grands acteurs de la solidarité pour porter la réflexion et aborder la fragilité sous ses différentes facettes (handicap mental et maladie psychique, précarité sociale, vieillissement, demandeurs d’asile, sans domicile fixe, personnes en fin de vie, ... 

Scène des ateliers édition 2013

Une expérience UNIQUE en son genre : 

Une expérience de rencontres et d’échanges a été faite, pendant toute la durée de la préparation de cet événement 2016, avec des membres des associations du collectif. Priorité donnée à l’écoute des personnes en situation de fragilité : richesse et authenticité dans la réflexion qui seront le fil rouge du colloque 2016.

Nous mettrons l'accent sur la notion de fragilité dans le monde économique, où sa place pose de multiples questions: coût social et économique des personnes dites fragiles, l'entreprise comme lieu de construction sociale ou de fragilisation, fragilité du tissu économique, ...

« La fragilité n’est pas seulement à corriger et à accompagner, elle peut devenir terreau de nouveauté. Certes ce n’est pas la fragilité elle-même dont il faut faire l’éloge, mais plutôt ce qu’elle permet, rend possible, révèle. La fragilité n’est pas un bien en soi, elle est la condition de l’engendrement, donc de l’émergence du radicalement nouveau. »

Elena Lasida, économiste

arche et fragilités interdites

Colloque 'Fragilités Interdites ?'

contact@fragilites-interdites.org
+33.6.18.71.31.01

Faites un don pour aider à 
l'organisation du Colloque!